jeudi 17 avril 2014

Freepon, un voyage tout en musique


Auteur, compositeur, interprète, musicien et interprète...
Freepon est l'une des révélations de la scène musicale ultra-marine qui monte...

Savant mélange de soul, zouk, pop, musiques latines,rock et autre ambiance traditionnelle antillaise, sa musique est à l'image de son auteur, inspirée et généreuse.

Après un crochet par le sud de la France, un petit tour aux Antilles avec Irma, il clôture son road trip ce soir, à Paris. 

Rencontre avec un artiste passionné, qui a rendez-vous avec un succès légitime.


Activilong : Bonjour Freepon, merci de nous consacrer un peu de ton précieux temps pour répondre à notre mini-interview ! Alors, dis-nous, dans la vie, as-tu une devise ? 

Freepon : Sûrement : "essaye, fais toi ta propre opinion"... Ce n'est certes pas tout le temps possible, l'expérience se reçoit aussi de son entourage, des rencontres que l'on peut faire. Mais j'aime vivre, donc, ressentir, éprouver les choses, tout du moins celles qui m'attirent...
 
A :  Souhaites-tu véhiculer un message particulier à travers ta musique ?

F : Je ne pense pas vouloir véhiculer un message particulier. J'aime que chaque morceau soit comme un voyage, mais un voyage agréable, et si possible enrichissant. Alors, je chante les thèmes qui me touchent, sans m'imposer de limites. Au fond, je crois que je cherche mon propre plaisir, et ce qui est fou, c'est qu'il puisse être compris, partagé par d'autres. 

A : Question cheveux, passage obligé pour une marque de produits capillaires ! Quel est ton rituel ? 

F : Me coiffer, enfin faire mes vanilles. Et ça commence par le shampoing, avec l'Activilong Hibiscus Aloé Vera (ndlr : Natural Touch) par exemple ( j'aime beaucoup ! ). Puis j'enchaine avec le démêlage des cheveux. Et je m'installe enfin devant une série en streaming pour tourner mes petites vanilles !

Sinon, d'une manière générale je prends soin de mes cheveux en les lavant, et en les coiffant... lol Comme tout le monde non ?!
Bon, j'ai pris du temps à comprendre que si je voulais avoir un afro, il fallait que je m'occupe de mes cheveux, même un minimum.
Aujourd'hui, avant de les coiffer, je mets de l'huile de coco. Et de temps en temps, j'en remets. Voilà, rien de compliquer en soi. ;)

A : Question confidence... As-tu un péché mignon, ou une passion inavouable ?

F : Bon j'avoue. Si je pouvais boire un jus de cannes à chaque repas, je serai comblé ! ;)

A : Pour finir, racontes-nous la chose la plus folle que tu aies faite ?

F : Du jour au lendemain, j'ai  tout quitté, la Guadeloupe, ma famille, ma bande d'amis pour rejoindre ma petite amie de l'époque à Paris.
Je ne connaissais pas l'hexagone, mais j'étais prêt à tout pour être avec elle. C'est en partie cette histoire qui m'a inspiré Dousinéw...


Vous souhaitez découvrir cet artiste hors du commun ?
Rendez-vous ce soir au Zèbre de Belleville 75011 Paris - Métro Belleville

Aucun commentaire:

Publier un commentaire