dimanche 20 avril 2014

Leïla Chicot est Divinement Love...


Depuis "Double Jeu" son premier album sorti en 1996, Leïla Chicot n'a eu de cesse de confirmer sa place de figure de proue du souk sur la scène musicale française. 

Attirée depuis son plus jeune âge par la musique, c'est à l'âge de 17 ans qu'elle est remarquée par Richard Birman et Tony Deloumeaux à l'occasion du concours premier Micro organisé par Moradisc.

Depuis, Leïla parcourt les scènes et fait vibrer son public avec toujours plus de passion et de chaleur.

Le 20 avril avril 2014, la diva du souk célèbre ses 20 ans de carrière à partir de 20h00 au Cabaret Sauvage à Paris. 

Et même si nous ne doutons pas que vous la connaissez tous déjà, voici l'occasion pour nous de la rencontrer et de vous la présenter.

Activilong : Bonjour Leïla ! Merci de nous consacrer un peu de ton précieux temps pour répondre à notre petite interview ! Tu es toujours plus rayonnante, alors dis-nous...

Quel est ton premier geste beauté du matin ?
Leïla Chicot : C'est tout simple, je me passe de l'eau fraîche sur le visage puis je préparer mon petit lait de soja à la vanille, dont je raffole !, et je le sirote tranquillement devant les dessins animés ! (rires) C'est super les dessins animés, ça fait rester jeune dans sa tête et ça envoie plein de messages positifs de bon matin !

A : Quel est ton style de coiffure préféré ?
L.C : Tous ! A condition que ça soit long ! Je suis fan du long, il faut que ça soit encore et toujours plus long ! (rires) Mais j'aime beaucoup changer de tête en restant toujours simple... Là par exemple j'ai des vanilles, c'est tout simple, et comme ça je peux avoir des cheveux super longs comme j'aime ! (rires)

A : Qu'est-ce qui t'a donné envie de chanter ?
L.C : Je me rappelle quand j'étais plus jeune, je voyais Tanya St Val à la télé... Je dansais et chantais sur sa chanson Mi Chalè et je me suis dit pourquoi pas moi ? Je me suis mise à rêver de chanter du zouk moi aussi. Quel plaisir j'ai eu de la rencontrer la première fois, j'étais émerveillée de partager la cène avec elle par la suite. Je la considère réellement comme une grande soeur, une source d'inspiration.




A : Parmi les nombreuses chansons que tu as chantées, laquelle est ta préférée ?
L.C : C’est une question qui revient souvent dans les interviews et y répondre est toujours compliqué ! 
J’aime toutes les chansons que j’ai pu interpréter car elles ont toutes une signification particulière pour moi, chacune correspondant à un événement ou une période de ma vie…
Mais si vraiment je dois en choisir une je dirais éventuellement  « Renaissance » car c’est la première chanson que j’ai écrite moi-même et qui m’a réellement donné le goût d’écrire… Elle a en quelque sorte déclenchée ma plume (rires).  Je l’ai composée à un moment de ma vie où ça n’allait pas fort alors je me suis fait violence pour remonter la pente et reprendre confiance en moi et j’ai voulu symboliser ça dans cette chanson pour célébrer « ma » renaissance personnelle.

A : Dans la vie, quelle est ta devise ?
L.C « L’Univers travaille, je remets tout entre les mains de Dieu »
Je pense que chaque être est une onde, et je fais en sorte d’être une onde positive et je dois travailler pour rester positive quoiqu’il arrive. Nous sommes soumis à la force supérieure de l’Univers mais pour moi il n’y a pas de fatalité, nous sommes maîtres de notre destin alors nous devons travailler sur nous-même pour atteindre nos buts, car rien ne se fera tout seul ! Il faut croire en ses rêves et ne jamais baisser les bras, toujours se battre pour ce que l’on croit ça prendra le temps qu’il faudra mais ça marchera ! 

Merci Leïla d'avoir joué le jeu de l'interview pour nous ! 

Et n'oubliez pas ! Venez fêter ses 20 ans de carrière avec elle au Cabaret Sauvage le 20 avril à 20h00 ! Emotions, passion, partage, lov' intans ;) et nostalgie seront assurément au rendez-vous !





Aucun commentaire:

Publier un commentaire