samedi 24 mai 2014

Activilong, partenaire du Prix Océans du court métrage France Ô pour la deuxième année consécutive



En collaboration avec la Quinzaine des Réalisateurs et le Syndicat des Producteurs indépendants (SPI), le prix Océans du court métrage France Ô a vu le jour l’année dernière et récompensera cette année à Cannes sa toute première lauréate. 

Parmi 137 scénarios ayant pour thème l’Outremer, le jury a élu 4 avril 1968, 18h01 de Myriam Gharbi qui relate l’histoire de la jeune Sabine, vivant chez sa tante dans la campagne guadeloupéenne, qui lorsqu'elle part de chez elle avec sa belle robe et ses cheveux fraîchement nattés, ne se doute pas que ce 4 avril 1968, elle n'ira pas à l'école… Financé à hauteur de 30 000 euros par ce prix, la scénariste a ainsi pu réaliser son court-métrage en Guadeloupe.


« Pourquoi 4 avril 1968, 18 h 01 ?
Le titre du film correspond au jour et à l'heure de l'assassinat de Martin Luther King. Dans l'histoire, cette date a un impact. 4 avril 1968, 18 h 01 traite de la quête identitaire. Je me pose des questions sur l'engagement et sur l'acceptation de l'autre à travers Sabine, une petite fille qui apprend à rêver, à sortir du carcan dans lequel on peut tous être à un moment donné, où on se dit que telle chose n'est pas pour soi. Ces questions m'interpellent. »  FRANCEANTILLES.FR 

En tant qu’entreprise d’origine guadeloupéenne, Activilong se sent particulièrement liée au rôle d’étendard culturel des populations d’Outre-Mer qu’il représente. Après avoir pris part au FEMI, Festival International du Films de Femmes en Guadeloupe, la marque montre une nouvelle fois son attachement au 7è Art en étant parrain officiel du Prix Océans du Court-métrage France Ô pour la deuxième année consécutive.
4 avril 1968, 18h01 sera projeté ce samedi 24 mai 2014 en première partie du film qui clôturera la Quinzaine des réalisateurs du prestigieux Festival International du Film de Cannes. A l’occasion de cette projection sera révélé le nom du lauréat de la deuxième édition du prix qui aura donc un peu moins d’un an pour réaliser à son tour son court-métrage. Nous lui consacrerons un article très prochainement et suivrons avec intérêt l’avancement de son projet filmique. 

Le comité de lecture de  l'édition 2013 :
Osange Silou-Kieffer (journaliste spécialiste des cinémas du sud, Directrice de la rédaction de l'agence de presse Invariance Noire et coordinatrice du prix), Alexandre Charlet (producteur), Marie-Noelle Eusèbe (comédienne) et Roland Brival (écrivain, musicien, plasticien et scénariste).


Le Jury :
Lucien Jean-Baptiste (réalisateur, producteur, comédien et Président du Prix), Virginie Lacombe (productrice), Christophe Taudière (Responsable acquisitions court-métrage, France Télévisions), Jacky Ido (comédien et producteur), Canelle Kieffer (productrice), Matthieu-David Cournot (Chef opérateur et enseignant à Paris VIII), Christine Gendre (Responsable court-métrage, Unifrance), Luc Pourrinet (Directeur des productions, Cinémage) et Laurence Reymond (Chargée de la sélection des courts, Quinzaine des Réalisateurs).

De gauche à droite : Jean-Claude Cheffre (DG Activilong), Laurence Reymond (Chargée de la sélection des courts, Quinzaine des réalisateurs), Christophe Taudière (Resp. acquisitions court-métrage France TV), Virginie Lacombe (productrice), Lucien Jean-Baptiste (réalisateur, producteur, comédien & président du prix Océans), Canelle Kieffer ( productrice ) et Matthieu-David Cournot (Chef opérateur et enseignant à Paris VIII) 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire